CMH Ceramic Metal Halide

CMH Ceramic Metal Halide

Une lampe CMH (Ceramic Metal Halide) est tout simplement une nouvelle génération de lampe MH (Metal Halide). L'évolution technique majeure entre les deux modèles d'ampoules est que la CMH est pourvue d'un tube en composite céramique tandis qu'une MH traditionnelle utilise du quartz.

Cette nouvelle évolution utilise un tube en céramique qui tolère des températures beaucoup plus élevées que les tubes métalliques. Les lampes HID utilisent un tube en quartz qui nécessite l'utilisation d'un mélange de gaz qui permet d'abaisser la température au cœur du tube, mais qui ne permet pas d'obtenir un spectre lumineux idéal pour le développement des plantes.

Tandis que les lampes CMH utilisent un tube en céramique dont la capacité de fonctionnement à température élevée permet d'obtenir une combinaison de gaz idéale et par conséquent, un spectre de lumière optimal.

Le groupe Thorn a été le créateur de cette technologie en 1981, mais c'est l'entreprise Phillips qui, à partir de 1994, a été le premier distributeur international.

Il est nécessaire d'utiliser un ballast magnétique ou numérique spécifique, car les lampes CMH fonctionnent uniquement avec des ballasts numériques émettant des basses fréquences et non des hautes fréquences.

Il existe généralement 2 modèles d'ampoules CMH différentes, la 3100 K (spectre complet) et la 4200 K (spectre bleu). Les lampes CMH sont actuellement utilisées pour illuminer les zones commerciales, les rues de différentes agglomérations, ainsi que de nombreuses exploitations horticoles.

Filtres actifs